fbpx

Comment déterminer le nombre de mots par page Web pour améliorer votre SEO?

L’un des facteurs qui affectera votre rendement SEO est le nombre de mots de votre article de blogue, car c’est l'un des nombreux facteurs utilisés par les moteurs de recherche pour classer les pages. Lisez cet article pour tout savoir sur ce sujet.

19 mai 2022, St-Jean-sur-Richelieu

On suppose que vous voulez un article de blogue bien référencé, parce qu’écrire pour écrire c’est bien, mais être lu c’est encore mieux n’est-ce pas? L’un des facteurs qui affecteront votre rendement SEO est le nombre de mots de votre article de blogue, car c’est l’un des nombreux facteurs utilisés par les moteurs de recherche pour classer les pages.

Le nombre de mots idéal pour un article de blogue bien référencé est de 800 à 1 200 mots. Cependant, il ne s’agit que d’un chiffre général. Dans certaines sphères d’activités, il faut plutôt viser les 2 000 mots.

Voici quelques conseils pour définir le nombre de mots par article de blog pour qu’il soit bien référencé.

Déterminez l’autorité de domaine de votre site Web

Si vous voulez sérieusement améliorer votre référencement, l’une des premières choses à faire est de déterminer votre autorité de domaine. Votre autorité de domaine est une mesure du classement de ton site Web dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP), et c’est une mesure importante à suivre si tu veux maintenir et améliorer le SEO de ton site.

Il existe plusieurs façons de déterminer ton autorité de domaine (DA), mais l’une des plus simples est d’utiliser l’outil gratuit de Moz. Avec cet outil, vous pouvez rapidement voir l’autorité de domaine de tout site Web que vous désirez, y compris le vôtre.

Une fois que vous connaissez votre DA, vous pouvez commencer à vous concentrer sur les mots-clés qui sont à votre portée. Si votre autorité de domaine est de 30 ou plus, vous pouvez vous concentrer sur les mots-clés où la concurrence est moyenne. Cependant, si l’autorité de votre domaine est inférieure à 30, vous devez vous concentrer sur des mots-clés avec une faible concurrence.

Le nombre de mots requis pour votre article dépend de requête SEO

Une requête SEO est simplement le mot-clé, ou mot-clé de longue traîne, sur lequel vous voulez vous positionner.

Commencez votre recherche de mots-clés avec le planificateur de mots-clés de Google (Google Keyword). C’est un outil gratuit qui vous permet de voir à quelle fréquence certains mots-clés sont recherchés sur Google et le niveau de concurrence pour chacun. Pour cela, il suffit d’entrer quelques mots-clés de départ dans l’outil et de voir ce qui en ressort. Vous obtiendrez les résultats pour les mots-clés que vous avez indexés, mais aussi d’autre idée de mot-clé similaire.

Une fois que vous avez fait vos recherches initiales, il est temps de choisir votre mot-clé cible, autrement dit : votre requête. C’est le mot-clé sur lequel vous voulez vous classer dans les résultats de recherche de Google.

Par exemple, si vous êtes massothérapeute et que vous souhaitez écrire sur les bienfaits de recevoir un massage professionnel. Votre mot-clé (de longue traîne) pourrait être «bienfait de la massothérapie» ou «bienfait d’un massage».

Analysez les 10 premiers résultats sur Google et leur nombre de mots par pages

Lorsque vous avez votre mot-clé principal, il est temps d’analyser les 10 premiers résultats sur Google. Cela vous donnera une idée de la concurrence à laquelle vous êtes confronté et de ce que vous devez faire pour vous classer parmi ceux-ci.

Pour cela, il suffit de saisir votre mot-clé dans Google, ouvrir les pages des 10 premiers résultats dans un onglet séparé (un pour chacun). Ensuite, regardez le nombre de mots pour chacune de ces pages. Si le nombre de mots moyen pour les 10 premiers résultats est de 1 447 mots, cela signifie que si vous voulez obtenir votre place parmi eux pour le mot-clé que vous avez choisi, vous devrez écrire un article de blogue d’au moins 1 447 mots, idéalement plus.

Utilisez des outils pour compter le nombre de mots des articles de vos compétiteurs

Pour connaitre le nombre de mots des articles de vos concurrents, vous pouvez utiliser un outil comme Screaming Frog. Il vous suffit d’entrer l’URL de l’article que vous voulez vérifier et la grenouille vous criera tous plein d’informations sur cette page, dont le nombre de mots. (Personne ne crie vraiment, les données vous sont présentées sous forme de tableau.)

Vous pouvez aussi utiliser cet outil pour vérifier le nombre de mots de vos propres articles. Cela peut être utile lorsque vous êtes rendu à optimiser vos vieux articles. À l’époque, lorsque vous l’avez écrit, les pages de vos concurrents tournaient peut-être autour de 800 mots, mais aujourd’hui peut-être qu’ils tournent autour de 1 000 mots et que vous devez allonger, peaufiner votre texte.

N’oubliez pas que le nombre de mots de votre article n’a pas besoin d’être exact. C’est une bonne pratique d’écrire plus de mots que votre compétition, par contre assurez-vous de rester pertinent. Si vous avez 200 mots de moins que les autres, mais que vous êtes deux fois plus pertinent, vous avez des chances de vous tailler une place sur la première page de résultats de recherche de notre ami Google.

Outre le nombre de mots par page, utilisez votre mot-clé dans vos titres augmentera votre SEO

Il est important d’utiliser votre mot-clé cible dans votre titre. En effet, votre titre est l’une des premières choses que Google regarde pour déterminer le sujet de votre article.

En plus d’utiliser votre mot-clé principal dans votre titre (H1), vous devez aussi l’utiliser dans vos titres secondaires (H2, H3…). Ce sont ces balises (titres) qui indiquent à Google le sujet de chaque section de votre article. En utilisant votre mot-clé dans ces balises, vous faites savoir à Google que votre article est pertinent pour ce mot-clé.

Reprenons l’exemple de la massothérapie. Le titre H1 pourrait être :
– Les 6 bienfaits inattendus de la massothérapie.

OU

– Les 6 bienfaits de la massothérapie qui vous surprendront.

L’idéal c’est d’avoir votre mot-clé tel quel dans votre titre H1, ainsi que dans au moins un de vos deux premiers titres H2. Si ce n’est pas possible, par exemple parce que ça rend la lecture moins… humaine. Essayez d’avoir au moins tous les mots importants de votre mot-clé dans ces titres. En dernier recours, vous pouvez choisir des synonymes dans vos titres. Ce n’est pas l’idéal, mais il n’y a pas que les mots qui comptent.

Utilisez votre mot-clé dans le corps de votre article

Lorsque vous rédigez votre article, assurez-vous d’utiliser votre requête cible plusieurs fois. Mais attention, l’utiliser trop de fois (keyword stuffing) peut avoir l’effet inverse et peut même vous faire pénaliser par Google.

Une bonne règle de base facile à retenir est d’utiliser votre mot-clé au moins une fois par section dans votre page. Donc si votre article a 9 sections, vous devriez utiliser votre mot-clé environ 9 fois.

Cette règle empirique n’est pas gravée dans le marbre, mais c’est un bon point de départ. Vous pouvez toujours ajuster le nombre de fois où vous utilisez votre requête cible, à vous de voir ce qui se lit mieux (pour les robots, mais aussi pour les humains).

De plus, Google reconnait maintenant les mots de même famille, n’hésitez donc pas à utiliser des synonymes de votre mot-clé dans votre texte. C’est aussi une bonne idée de créer un champ lexical en amont de votre rédaction, ceci vous permettra de varier vos mots, ce qui assurera une lecture plus agréable à vos visiteurs.

Vous manquez d’inspiration pour atteindre le nombre de mots par page requis pour votre SEO?

Lorsque vous êtes coincé, jetez un coup d’œil aux pages de vos concurrents. Cela peut vous donner des idées sur des sous-sujets à aborder et vous aider à trouver un nouvel angle.

Par concurrents, on entend les 10 premiers résultats de recherche sur Google en utilisant votre requête cible. Ce sont eux que vous voulez dépasser avec votre prochain article.

Évidemment, le but n’est pas de les copier. Mais peut-être aborde-t-il un aspect auquel vous n’avez pas pensé dans votre texte, un aspect que vous pourrez adresser à votre façon. Ou peut-être qu’une phrase vous donnera une nouvelle idée.

Avez-vous réussi à atteindre le nombre de mots requis sur votre page pour améliorer votre SEO?

Lorsque vous avez terminé de rédiger votre article, prenez un peu de recul et regardez le nombre de mots que vous avez écrit. Si vous êtes proche de votre nombre de mots visé, c’est génial ! Sinon, revenez sur votre article et voyez où vous pouvez ajouter des informations supplémentaires.

N’oubliez pas que l’objectif est d’écrire plus de mots que vos concurrents, mais assurez-vous de demeurer pertinent. Si vous avez 200 mots de moins que les autres, mais que vous êtes deux fois plus pertinent, vous avez des chances d’atteindre la première page.

En suivant ces conseils, vous pouvez améliorer vos chances de vous classer parmi les 10 premiers résultats de Google pour le mot-clé que vous avez choisi.

Bon succès !

Tu aimerais aller plus loin dans ton apprentissage du référencement naturel? La formation SEO 101 de Patricia et Philippe est pour toi.

Partagez ça