fbpx

Qu’est-ce que le SEO?

Le Search Engine Optimization (SEO) regroupe l’ensemble des techniques de référencement pour être propulsé au sommet des résultats sur les moteurs de recherche. Parce que même si votre site est très beau, il doit aussi bénéficier d’une visibilité. Le référencement, l’indexation et le positionnement sont des éléments primordiaux pour y parvenir.

13 janvier 2022, St-Jean-sur-Richelieu

Un site web a beau être bien rempli et magnifiquement présenté, s’il est noyé dans les millions de requêtes effectuées sur Google, il ne sert à rien. Le SEO est la solution clé pour rester visible sur le web, et ce, sur du long terme. Le référencement est un travail à part entière qui rassemble plusieurs détails et paramètres à ne pas prendre à la légère. En effet, chaque petite chose que l’on vous demandera d’accomplir sur votre site et sur chacune de ses pages compte.

Le SEO : définition, historique et objectifs

SEO est l’acronyme de Search Engine Optimization. Sauf que de un, c’est en anglais et que de deux, c’est beaucoup trop long pour un terme que l’on utilise quotidiennement dans les métiers du web. On parle donc plus communément de « SEO » ou de référencement naturel.

Le référencement naturel, qu’est-ce que c’est ?

Ce terme définit un ensemble d’actions naturelles de référencement ayant pour but de positionner un site ou ses URLs en tête de liste des résultats d’un moteur de recherches. On acquiert une position dans les SERPs selon la fonction du score de pertinence qui est associée à sa page internet. Il s’agit notamment d’un score de pertinence qui est attribué par l’action de l’algorithme à travers lequel Google prend en compte jusqu’à plusieurs centaines de critères. La nature de leurs critères et de leur pertinence varie suivant l’évolution de l’algorithme et des filtres du moteur de recherches. Elle varie aussi selon la nature de la recherche pouvant s’agir d’une image, d’actualités, etc. Le SEO se décline donc suivant les différents types de requêtes.

Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, les mots clés ne constituent pas l’unique paramètre d’un référencement web. Plusieurs actions et plusieurs personnes contribuent au bon positionnement d’une page web ou d’un site web. Une personne qui s’occupe de la partie SEO d’un site internet est un référenceur web. Ensuite, il y a le rédacteur qui s’occupe du contenu optimisé. Puis, il y a la ou les personnes qui s’occupent de la partie payante du référencement. Enfin, il y a le webmaster qui s’occupe de la structure du site pour l’optimiser.

Le SEO et le SEA : Quelles différences ?

Le SEA et le SEO sont deux disciplines qui divergent sur divers points. Ils forment à eux deux le SEM ou Search Engine Marketing, ce dernier appartenant lui-même au marketing mobile.

En ayant recours au référencement naturel ou au SEO, l’on n’a pas à payer pour figurer en première page des résultats, contrairement à ce que l’on ferait dans le cas d’un SEA qui consiste à faire du référencement payant. Ici donc, il s’agit d’un travail manuel qui consiste à s’aligner au mieux aux exigences des robots, principalement de Google qui occupe 92% des parts du marché dans le monde et 94% en France. Toutefois, le SEO ne se contente pas de plaire aux robots, mais se réfère également aux besoins des internautes.

Histoire du SEO en quelques dates clés

Pilier de l’inbound marketing, le SEO mérite tout le temps que les professionnels lui accordent patiemment. C’est l’un des enjeux principaux de l’acquisition de trafic, donc il est primordial de le travailler. Afin de mieux comprendre le fonctionnement du SEO, il est nécessaire de parcourir son histoire. Ce petit historique vous permettra d’avoir une idée du rythme auquel Google évolue, le but étant de pouvoir adapter au mieux votre stratégie SEO.

  • Les premiers moteurs de recherche apparaissent en 1994
  • Google dépose le nom de domaine google.com en 1997
  • On a pu estimer la popularité des sites web depuis la création de Pagerank en 2000
  • Il est devenu possible de faire une analyse simplifiée des performances et du trafic d’un site grâce à Google Analytics depuis 2005.
  • Google lance des mises à jour de ses algorithmes en 2006 dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur.
  • Google Suggest apparaît en 2008, permettant ainsi aux internautes de profiter d’une proposition de mots-clés.
  • Panda a été mis à jour en 2011 pour réprimer les contenus de mauvaise qualité.
  • Google met aussi Penguin à jour pour repérer et pénaliser les liens de mauvaise qualité en 2012.
  • En 2013, un nouvel algorithme permet d’offrir de meilleurs résultats en utilisant les requêtes sémantiques et conversationnelles.
  • Toujours dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur, en 2015, Google réclame des sites web qui s’adaptent à plusieurs périphériques de lecture : mobiles, tablettes, etc. Il dégrade les sites ne disposant pas d’un design responsive.
  • En 2016, RankBrain met sur le même piédestal le netlinking et la qualité du contenu. De ce fait, les sites qui répondent aux besoins des internautes de par leur contenu se sont vus grimper dans les SERPs.
  • La rapidité d’un site web entre dans les critères essentiels pour figurer parmi les premiers résultats des moteurs de recherches à partir de 2018. Pour rester en tête de course, il fallait que les sites soient rapides selon Speed Update. Les sites dont l’expérience est jugée comme étant lente se retrouvent ainsi dégradés.
  • Depuis mars 2019, on commence à s’inquiéter de la sur-optimisation d’un site web. Les sites jugés comme étant sur-optimisés ont été pénalisés. En revanche, ceux qui proposaient des contenus de qualité ont connu des fluctuations importantes. Des correctifs à la précédente Medic Update ont aussi été apportés, certains sites ayant été pénalisés injustement.
  • Trois mois plus tard, en juin 2019, Google tient encore à valoriser davantage la qualité du contenu. Des sites qui se trouvaient sous-récompensés montent en flèche dans les SERPs.

Les objectifs du référencement naturel

Les objectifs du SEO sont nombreux, ayant tous comme finalité une visibilité pérenne sur le web. Avoir une stratégie SEO efficace permet ainsi de :

  • Attirer un trafic qualifié
  • Gagner de la notoriété
  • Démontrer votre expertise
  • Améliorer le positionnement de vos URL
  • Obtenir des prospects et les transformer en clients
  • Accroître votre chiffre d’affaires

Les points essentiels du SEO

En explorant votre site internet, les robots de Google retiennent 3 familles de critères importants : la technique, le contenu, la popularité (linking).

La partie technique du SEO : La structure

Si un site web était un corps humain, l’optimisation technique ou technical SEO serait son squelette. C’est le premier point sur lequel Google s’attardera. Toutefois, bien avant que le géant américain puisse explorer votre site internet, il faudrait d’abord qu’il puisse l’indexer à sa base de données. Vous pouvez vérifier si cela a été fait en tapant la commande « site : » suivi de votre nom de domaine sur la zone de recherche de Google. Dans les résultats de recherche, vous trouverez les pages de votre site que Google avait déjà indexées.

Lors de sa visite, Google analyse ainsi la structure technique de votre site, les meta descriptions, le balisage des textes et des images, le bon choix de mots-clés, la rapidité, le serveur, etc. Ainsi, avant que Google n’ait eu le temps de passer pour indexer une page de votre site, assurez-vous de bien l’aligner aux demandes des robots. Il vous faut un site :

  • sécurisé, ayant un format HTTPS
  • responsive qui s’adapte à la navigation depuis plusieurs types de périphériques de lecture
  • répondant à l’index Google First : c’est-à-dire un site ayant un temps de chargement optimisé sur mobile. D’ailleurs, il existe Google AMP, un plugin permettant d’améliorer le chargement des pages par Google
  • Google Friendly : avec un sitemap, une structure et des paramètres optimisés
  • sans contenu dupliqué

La structure englobe aussi la lisibilité de votre contenu, l’utilisation des bonnes formules et des bons verbes, etc. Bref, ce sont des détails qui contribueront à faciliter la compréhension du contenu par l’audience.

sitemap PF

La qualité et la quantité de contenu

Aujourd’hui, Google favorise un contenu long et pertinent, rédigé de façon attractive et visant un bon positionnement. Selon des études effectuées en 2019, la bonne longueur de contenu par page en SEO serait d’environ 2000 mots. C’est notamment la longueur de contenu dont disposent la majorité des pages se trouvant en première position de Google.

Les algorithmes de Google favorisent donc un contenu pertinent, de qualité et surtout unique. À l’inverse, ils peuvent pénaliser un site dont le contenu est pauvre ou juste surchargé d’artifices. Il faut ainsi un vrai travail d’orfèvre pour se trouver dans les sommets. Puis, il faut un bon contenu afin d’avoir de bons backlinks et d’améliorer la notoriété de votre site.

La popularité et l’autorité du site web

La recherche d’autorité et de popularité sur la toile vise le référencement à travers des backlinks, que l’on appelle aussi « rétroliens ». Ce sont des liens qui pointent vers les pages qui justifient la notoriété de votre site web. Ce sont donc les liens entrants. Plus il y aura de sites qui recommanderont votre site web en y envoyant des internautes, plus Google lui accordera de l’intérêt. En effet, cela veut dire que votre contenu est en mesure de répondre aux problématiques des internautes.

 

Collecter les tops domaines référents vers votre site après les évaluer et les classer selon les critères suivants :

  • indexés par Google ou non
  • Type de lien (« dofollow » / « nofollow »)
  • trafic organique
  • PA « Page Authority » et DA « Domain Authority » de MOZ -DR « Domain Rating » et URL Rating (UR) de Ahrefs
  • L’outils utilisé ici : Mangools, SiteProfiler

Votre site gagnera en visibilité sur vos mots clés stratégiques au fur et à mesure que vous améliorerez les critères SEO qui plaisent à Google : technical, contenus, popularité. Ainsi, travailler votre SEO prendra tout son sens.

Des plateformes et des agences gèrent les échanges de liens via des sites populaires selon votre budget. On appelle cette dimension : le netlinking. Ce dernier consiste à mettre en place des campagnes de link building pour gagner en autorité auprès de Google et pour mieux se positionner.

Parmi les techniques d’acquisition de backlinks,il y a l’achat des liens sur des plateformes de confiance comme Ereferer, Boosterlink, Rocket Links, Next level Link, FatJoe.

Le référencement naturel : Quels avantages ?

Une forte puissance

De nos jours, les moteurs de recherches font entièrement partie intégrante de notre quotidien, que ce soit en France ou à l’international. Quel que soit le domaine d’activités de votre entreprise, il y a de grandes chances que la thématique dans laquelle elle évolue soit régulièrement recherchée sur les moteurs de recherches. Développer votre visibilité vous permet d’augmenter le trafic de votre site internet de manière considérable. En prenant de la notoriété, vous augmentez aussi vos chances de conversions.

Un coût adapté au budget de chacun

Les moteurs de recherches qui parcourent quotidiennement les pages de votre site web ne vous coûtent absolument rien. C’est pour cela que l’on entend souvent que le référencement naturel est gratuit. En réalité, ce n’est pas totalement gratuit de référencer un site internet, même en optant pour le SEO. Vous devrez mobiliser des ressources pour faire du référencement naturel, qu’il s’agisse de ressources en interne ou via un prestataire. Cela aura donc un coût.

Toutefois, les frais engagés dans une démarche en référencement naturel sont quasiment toujours bien inférieurs à ceux d’autres leviers. Contrairement à la publicité, ici, il n’y a pas de frais directs, d’autant plus que la visibilité obtenue par le SEO est une visibilité dont votre site bénéficiera à long terme.

Une visibilité durable, un trafic durable

À partir du moment où le référencement naturel est travaillé, il pourra générer du trafic sur le long terme. En utilisant un contenu de qualité à la bonne quantité et avec des optimisations mises en place dans le cadre d’une démarche SEO, votre site sera toujours proposé par les moteurs de recherches. Cela peut durer plusieurs années après avoir mis en place votre stratégie SEO. C’est un point très important qui différencie le référencement naturel du référencement payant. Pour ce dernier, il faudra payer pour chaque clic car le trafic stoppe net dès lors que le budget est épuisé ou que la campagne de publicité est arrêtée.

Une audience qualifiée

Travailler le SEO de votre site web consiste à le rendre visible auprès d’un public cible quand celui-ci fait des recherches en rapport avec votre domaine d’activités. Les visiteurs qui arrivent sur votre site web auront ainsi exprimé un besoin. Ce besoin peut notamment être informatif ou commercial. Cela ne se passe pas comme cela pour les autres actions marketing : démarchage téléphonique, sponsoring, etc. Ces dernières s’adressent à des personnes qui peuvent n’avoir exprimé aucun besoin que vous pourriez satisfaire avec les prestations ou les produits que vous proposez sur votre site web.

Un avantage de taille du SEO est donc sa capacité à s’adresser à une audience ciblée susceptible de se transformer en clients.

Des résultats fiables

Pour certaines requêtes, les internautes préfèrent aujourd’hui se fier aux résultats naturels qui ont su s’imposer sans payer. Il y a une explication simple à cela : la confiance vient plus naturellement quand il s’agit de contenus choisis par les moteurs de recherches au détriment des liens qui sont là parce qu’ils ont été achetés.

Des résultats mesurables

D’un côté, il y a les outils de suivi SEO comme Google Analytics. Ils permettent d’avoir une idée précise des performances SEO de votre site web. Cela se fait suite à des études de positionnement sur certaines requêtes, dont la part de trafic issu du référencement naturel et le nombre de conversions provenant des internautes venus sur le site grâce aux moteurs de recherches.

Certes, cette mesurabilité n’est pas propre au SEO, mais ce critère reste déterminant pour évaluer les efforts d’optimisation apportés par votre entreprise.

Les limites du SEO

Un travail acharné qui demande du temps

Travailler votre référencement naturel vous prendra du temps. Outre la partie stratégie SEO qu’il faudra élaborer avec savoir-faire, il y a les correctifs techniques possibles, le contenu de qualité à produire, ainsi que le netlinking pour développer votre notoriété.

D’un autre côté, il y a les moteurs de recherches qui sont exigeants et qui ne positionneront pas n’importe quel site dans leur top 3. Avant de se retrouver parmi les requêtes compétitives, il est nécessaire de se construire de la notoriété et d’engranger de l’ancienneté auprès de Google.

C’est souvent le point qui pousse les entreprises à miser sur le référencement payant en parallèle avec le SEO pour un site web récent, le SEO et le SEA étant des leviers d’acquisition complémentaires pour générer rapidement du trafic. Ensuite, lorsque le site commencera à gagner en notoriété et en position, le budget publicitaire commencera à être réduit au profit du SEO.

Une concurrence élevée sur les moteurs de recherches

Quand vous travaillez une requête convoitée, il y a forcément plus de concurrences et d’efforts à fournir en conséquence. Dans le cas contraire, se retrouver en tête de liste des SERPs ne sera pas évident. Il existe des requêtes particulièrement concurrentielles qui se trouvent inaccessibles si toutes les ressources ne sont pas mobilisées dans ce but.

Toutefois, cet aspect très concurrentiel du SEO ne touche pas toutes les thématiques. À chaque thématique son niveau de faisabilité. Même dans un contexte ultra concurrentiel, il est toujours possible de s’en sortir. Il faudra adopter une analyse précise dans un périmètre précis et déployer une stratégie adaptée pour développer de la visibilité. Il conviendra aussi de s’assurer que les objectifs soient cohérents à la situation. Bien que ce ne soit une fatalité, la concurrence doit être prise en compte pour élaborer une stratégie SEO spécifique.

Aussi, il est possible de viser en premier des requêtes moins concurrentielles dans sa stratégie pour se positionner plus rapidement. Au fur et à mesure que le site gagnera en notoriété et augmentera son capital confiance vis-à-vis de Google, il sera possible de relever le défi des mots clés plus concurrentiels. L’inverse est également possible en se positionnant directement sur des requêtes populaires tout en ayant conscience que cela pourra prendre un temps conséquent.

Les risques de pénalité

Ces dernières années, différents algorithmes ont permis à Google de détecter les sites qui cherchent à tromper les moteurs de recherches et qui abusent des optimisations. Bien que les pratiques black-hat existent toujours, il est devenu de plus en plus difficile de se positionner de manière non naturelle. Les risques de pénalité sont donc plus que jamais existants. Toutefois, cela ne doit pas représenter un frein aux démarches SEO. Il suffit de travailler son référencement naturel tout en respectant les règles imposées par les moteurs.

Comment positionner votre site web en optant pour le SEO ?

Positionner un site web passe ainsi par plusieurs étapes qui se veulent incontournables. Suivez ces quelques conseils pour vous adonner vous-même à la tâche ou pour avoir les bonnes informations afin de bien choisir votre agence SEO.

1- Déterminer sa cible

Préférez avoir une idée de votre typologie de clients pour savoir comment l’atteindre. Vous pourrez ainsi mieux vous y prendre pour répondre à leurs attentes et à leurs besoins. Ceci-fait, il vous sera plus simple de prioriser les mots clés stratégiques, de concevoir un contenu pertinent pour créer du trafic et de convertir vos visiteurs en clients.

2- Rechercher des mots clés

Le but ici est de connaître le potentiel d’acquisition de trafic SEO dont dispose votre secteur. Aussi, vous pourrez définir vos objectifs en ce qui concerne l’acquisition de trafic SEO. Enfin, vous pourrez suivre vos performances pour chaque mot clé stratégique choisi.

La recherche de mots clés commence par la liste et par la priorisation des mots-clés liés directement à votre champ d’expertises. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils tels que Semrush, Ahrefs ou Yooda Insight. Étudiez les mots clés utilisés par la concurrence afin de vous positionner et utilisez-les en tant que mots clés supplémentaires. Faites des clusters thématiques pour organiser vos mots clés et les faire correspondre à vos prestations. Ensuite, vous devriez mettre en place un suivi de positionnement. Cela vous permettra d’évaluer les performances de votre site sur les mots clés que vous avez choisis. Afin de définir un plan d’action SEO, commencez par prioriser vos mots clés stratégiques à améliorer.

Après votre recherche de mots clés, vous devriez déjà avoir un répertoire de l’ensemble de mots clés stratégiques qui vont vous permettre d’être visible par Google.

3- Définir des objectifs SEO

Avoir vos objectifs SEO vous permettra de calculer le ROI de votre plan d’action, puis d’évaluer l’efficacité de celui-ci. Ces objectifs sont le plus souvent liés au gain de trafic SEO, au gain de leads SEO, au gain de positions sur des mots- clés donnés, au gain de notoriété ainsi qu’à la réduction du coût d’acquisition de clients.

Formulez votre objectif en utilisant les critères smart pour plus d’efficacité : Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalistes, Temporellement définis.

4- Établir sa stratégie SEO

Maintenant, vous devez mener un audit SEO sur chacune des familles de critères. Pour commencer, il y a le technical SEO. Identifiez les éventuelles failles techniques de votre site web afin de les réparer.

Ensuite, il y a le contenu. Assurez-vous d’avoir des contenus optimisés et uniques. Créez de nouveaux contenus pour attirer plus de trafic. Pour chaque contenu, pensez aux optimisations sémantiques indispensables. Vérifiez l’état de vos signaux utilisateurs et en cas de défaillance, trouvez des solutions.

Enfin, il y a la popularité et l’autorité du site web. Vous devriez disposer d’une liste des liens qui pointent vers votre site. Définissez la quantité de referring domains nécessaires pour être bien positionné. Si vous n’en avez pas encore ou s’il n’y en a pas encore assez, il faudra travailler dessus.

Le SEO, un cercle vertueux

Nous parlons de cercle vertueux car le référencement a pour but d’accroître le trafic. Avec un bon trafic, un site obtient la confiance du visiteur. Cette confiance permet quant à elle une conversion.

De plus en plus de consommateurs effectuent de nos jours des recherches avant de faire une action sur la toile : contacter un service, demander un devis, déposer un CV, concrétiser un achat, etc. Toutefois, la concurrence peut être rude et le recours au référencement payant n’est pas, pour tous, une solution envisageable sur le long terme. Le SEO se présente alors comme un moyen pour une entreprise d’intégrer le cercle vertueux que constitue le référencement naturel pour accroître son chiffre d’affaires.

Pour une stratégie SEO efficace, vous pouvez notamment passer par un expert SEO. Il s’occupera de mener les audits et les analyses pour votre site internet et ses pages web. Puis, il pourra définir un plan d’action en amont avec vos objectifs SEO. Enfin, il va définir et se procurer les ressources nécessaires pour réaliser son plan d’action.

Partagez ça