2

Jeudi, 25 Sept 2020, 12:00 PM
Eastern Time (US and Canada)

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

La pandémie et la place croissante du Web dans le “nouveau normal”

Projet de loi 64, Remarketing et… barbecues!

«Parce que vous êtes allés magasiner un barbecue [sur Internet], tout d’un coup sur votre Facebook et sur votre Instagram on vous offre des barbecues à répétition. Avec le projet de loi, je vais pouvoir désactiver cette fonction-là et dire : moi, je veux magasiner un barbecue sans après ça me faire bombarder!»

7 août 2020, St-Jean-sur-Richelieu

Le 12 juin dernier, lors de la présentation du projet de loi 64, encadrant la collecte et l’utilisation des renseignements personnels, Sonia Lebel (alors ministre québécoise de la justice) a expliqué ainsi les avantages et impacts de la législation proposée :

«Parce que vous êtes allés magasiner un barbecue [sur Internet], tout d’un coup sur votre Facebook et sur votre Instagram on vous offre des barbecues à répétition. Avec le projet de loi, je vais pouvoir désactiver cette fonction-là et dire : moi, je veux magasiner un barbecue sans après ça me faire bombarder!»

(Permettez-nous, ici, une petite parenthèse pour vous mentionner qu’il existe déjà, à ce jour, certains moyens pour limiter la diffusion d’annonces ciblées en fonction de votre activité et de vos intérêts. Notamment, Google et Facebook offrent des options de paramétrage des annonces où vous pouvez exercer votre choix de ne pas vous y exposer. Nous convenons cependant qu’il faut être animé d’un certain degré de motivation pour configurer les paramètres des annonces sur ces deux géants du Web, et que la plupart des gens ne s’en donnent généralement pas vraiment la peine…)

Ceci étant dit, comment la loi 64, ainsi que l’a affirmé Madame Lebel, nous libérerait-elle des publicités répétitives qui donnent parfois l’impression d’être espionnés? La réponse est : en obligeant les sites à donner, dans un langage clair et d’entrée de jeu, le choix à leurs usagers de refuser que leurs données fassent l’objet d’un traçage pour fins de remarketing.

Or, est-ce toujours nécessairement préférable et souhaitable que de refuser l’utilisation de cookies destinés à l’analyse de nos données Internet?

Il y a des avantages au remarketing pour un consommateur

Il se trouve qu’un acheteur potentiel de barbecue, pour reprendre l’exemple de la ministre, pourrait y trouver son compte (et assez bon compte à part ça!).

En effet, il n’est pas rare que les entreprises qui ont recours au remarketing comme méthode promotionnelle relancent leurs consommateurs potentiels (prospects) en les exposant à des offres ou à des rabais sur les produits spécifiques qu’ils ont consultés et leurs comparables.

S’exposer à plus de choix et à des prix soldés n’est pas le pire des sorts… Ils existent et sont même de plus en plus nombreux, les magasineurs Web qui ne s’offusquent pas d’être traqués par les annonceurs, voire qui s’en réjouissent. Plusieurs ont d’ailleurs développé la tactique de laisser un article d’intérêt dans leur panier d’achats pour ensuite quitter le site sans finaliser la transaction. Leur but: être exposés, quelques temps plus tard, à des soldes sur ce même produit ou sur des articles similaires. La patience est d’or et peut se traduire par des barbecues à meilleur prix!

Création Web avec WordPress

Les avantages d’une stratégie de remarketing pour le commerçant

Il se trouve aussi que le remarketing constitue une stratégie de choix (pour ne pas dire LA stratégie) aux yeux de beaucoup de petits entrepreneurs locaux qui ne disposent pas du budget des grands joueurs pour promouvoir leurs produits et services. Par rapport aux autres options, plus classiques (publicités dans les médias traditionnels), qui coûtent plus cher et dont la portée n’est pas aussi directement mesurable, le remarketing est un choix simple, rentable et efficace. Souvent, pour les plus modestes joueurs locaux, cette stratégie représente le pain et le beurre… et la source du bacon!

En effet, le reciblage publicitaire permet aux commerçants de relancer à peu de frais des prospects ayant déjà manifesté un intérêt pour leur produit ou leurs services, et leur donne une seconde chance de conclure la transaction (conversion, en langage de pro…) souhaitée.

Considérant que les internautes sont 70% plus susceptibles de passer à l’acte lorsqu’ils retournent sur un site d’achat, on peut comprendre comment le remarketing optimise le retour sur l’investissement en publicité.

 

 

Et l’impact du projet de loi 64 sur le remarketing?

Une partie des clauses couvertes par le projet de loi 64 touche directement l’utilisation des cookies pour fins de reciblage publicitaire. Pour éviter les sanctions et se conformer à ce qui sera exigé par la loi, une fois appliquée, les compagnies devront offrir clairement, et dès le départ, le choix à leurs visiteurs de dire “Oui” ou “Non” à la collecte des données de leurs activités. Plus encore, il faudra spécifier quelles informations sont retenues et pour quelles fins, afin de donner la chance aux utilisateurs du site d’exercer leur choix de façon sélective et détaillée.

On peut se demander si cela diminuera alors la capacité des entreprises de cibler avec précision les prospects qui pourraient générer une conversion, une fois relancés judicieusement. Est-ce que la loi 64 marquera la fin du remarketing? Comment changera-t-elle la donne pour les entrepreneurs locaux et la prospérité de leur commerce?

L’atteinte d’un équilibre avantageux

En 2018, l’Union européenne a mis en application une loi similaire au projet présenté par Madame Lebel en juin dernier: le Règlement général sur la protection des données (RGPD). À la lumière de ce qui s’est passé en Europe depuis l’entrée en vigueur du règlement, il est possible d’avancer que l’avenir n’est pas aussi sombre pour le remarketing qu’on pourrait initialement le croire. Au contraire. Un équilibre avantageux s’est installé outre-Atlantique, qui se reproduira probablement aussi au Québec.

D’une part, établir un cadre obligeant les entreprises à plus de rigueur, de clarté et de transparence dans leur utilisation des données personnelles aidera probablement à inspirer une certaine confiance des utilisateurs envers les processus. Ceci limitera potentiellement le nombre d’usagers qui choisiront de bloquer les cookies.

Création de logo et image de marque chez PF communications

Bien sûr, il reste qu’une proportion des données seront tout de même perdues puisqu’il est impossible de supposer que tous les utilisateurs permettront qu’on traque leurs activités. Mais ceux qui resteront, ceux qui auront accepté vos cookies de traçage pour fins de remarketing, l’auront fait en connaissance de cause et parce qu’ils auront un intérêt véritable pour ce que vous avez à offrir. Ils constitueront par conséquent un bassin encore plus favorable à la conversion, et donc, encore plus intéressant à cibler avec des publicités pertinentes et bien ajustées.

Pour reprendre l’exemple du début, il vous sera plus facile de déterminer lesquels de vos visiteurs seront vraiment intéressés par vos barbecues et ouverts à ce que vous les relanciez avec des offres promotionnelles sur une sélection de modèles.

Soyez prêt à saisir cette opportunité où tout le monde gagne! Les services de création de sites Web de PF communications, conjugués à une rédaction Web utilisant les meilleures formulations, peuvent facilement apporter à votre site les ajustements requis par la future loi. Une fois celui-ci paramétré pour se conformer aux nouvelles règles, les données auxquelles vous aurez accès seront d’autant plus pertinentes et significatives. Vous sauverez temps et argent pour générer les conversions tant convoitées.

Peut-être, par contre, ne faites-vous pas encore partie de ceux qui utilisent la stratégie du remarketing pour faire croître leurs affaires? Qu’à cela ne tienne! Il vous est possible de devenir compétent et autonome en la matière grâce à notre formation en remarketing. L’équipe de PF communications se fera un plaisir de vous aider!

Infolettre de PF communications

Pour tout savoir sur nos formations, nos projets et l'actualité du domaine des communications et du marketing numérique.

You have Successfully Subscribed!

Partagez ceci