fbpx

Salut, moi c’est Patricia et je crée des sites web depuis une dizaine d’années.

Laisse moi te raconter comment Valérie a perdu beaucoup de temps… et beaucoup d’argent. 👇🏼

POUR T’ASSURER DE ne pas commettre les mêmes erreurs que valérie, abonne-toi à mes astuces web! 👇🏼

Salut!

Je m’appelle Patricia et dans la vie, je crée des sites web depuis une dizaine d’années.

Là, je vais te raconter l’histoire d’horreur de Valérie, l’une de mes clientes.

Valérie est esthéticienne.

Elle travaille dans ce domaine depuis plusieurs années.

Elle a été esthéticienne pour des dermatologues, des médecins.

Elle a adoré travailler en clinique, mais après plusieurs années, elle a envie d’être sa propre patronne.

On la comprend.

Donc, elle décide de se lancer à son compte et d’ouvrir sa propre clinique d’esthétique.

Valérie a décidé d’appeler ça « Valérie Esthétique ».

Son prénom, c’est Valérie, son entreprise, c’est de l’esthétique, donc c’était assez logique.

Jusque-là, tout est beau.

Je vais t’expliquer un petit peu plus tard, qu’est-ce qui se passe, en quoi c’est une histoire d’horreur.

Lorsqu’on crée une entreprise, la première étape, très souvent, c’est de se trouver un nom.

La deuxième étape, je dirais, c’est d’aller regarder si le nom de domaine est disponible.

Le nom de domaine, c’est l’adresse URL de son site web.

Donc, c’est le .com, .ca, le.fr, le.ch.

Donc, c’est vraiment l’adresse qu’on tape dans la barre de navigation lorsqu’on veut se rendre à un site web.

Si on se rend compte, dès le départ, que notre site web, en fait, que notre nom de domaine n’est pas disponible, on va peut-être même songer, en tout cas, c’est ce que je conseille à mes clients, à peut-être changer le nom de notre entreprise.

Parce que l’idéal, c’est vraiment que le nom de l’entreprise et le nom de domaine soient exactement les mêmes.

Ce que ça signifie aussi, c’est que si ton nom de domaine a déjà été pris par quelqu’un d’autre, ça veut dire que le nom de ton entreprise existe déjà, puis que ça pourrait juste créer de la confusion auprès de la clientèle.

Donc, ce n’est pas idéal.

C’est mon premier conseil par rapport à la création… à l’achat, en fait, de son nom de domaine.

Puis, pourquoi je dis que Valérie a vécu une vraie histoire d’horreur, c’est que Valérie ne s’est pas informée à savoir si son nom de domaine, Valérie Esthétique, était disponible.

Elle s’est rendu compte rapidement que ce n’était pas disponible ce nom de domaine là.

Donc, ce qu’elle a décidé de faire, c’est d’appeler ça valeriefernandezlaplanteesthétique.com.

Elle s’appelle Valérie Fernandez Laplante, parfait, c’est correct, mais c’est vraiment long comme nom.

Donc, pour le taper dans la barre de recherches, pour un internaute, ce n’est pas super intéressant.

Ça prend du temps, puis on le sait, on est de nature paresseuse, nous, les êtres humains.

Et surtout, ce n’est pas recommandé.

On recommande environ huit caractères pour un nom de domaine.

Donc déjà, c’était pratiquement le double, mais ce n’est pas tout.

Ce n’est pas la seule erreur que Valérie a faite en achetant le valeriefernandezlaplanteesthetique.com.

Elle a décidé d’être un peu originale et elle a décidé d’écrire « esthétique » avec un « k » à la fin, au lieu de « que ».

Elle s’est dit : « Je veux être originale, je veux que les gens voient que je me démarque. »

Le problème, c’est que ce nom de domaine là ne passe pas le test du bar.

Est-ce que tu sais ce que c’est le test du bar?

Je te donne un exemple.

Je suis avec des amis dans un bar et là, je leur parle du fait que je me lance en affaires.

Ils trouvent ça super cool, ils me demandent :

« C’est quoi ton site web, on va le partager, dis-le-nous. »

Là, je me vois dans l’obligation d’épeler ou de prendre une « napkin » pour écrire mon nom de domaine parce que si je le dis à voix haute…

Et on est dans un bar, donc la musique est forte.

… les gens ne comprendront pas.

Donc, on veut que ce soit le plus simple possible et surtout pas de jeux de mots ou changer une lettre pour une autre.

De toute façon, je vais être bien honnête, lorsque notre nom d’entreprise est un peu trop original, malheureusement, ça vieillit mal.

Donc, c’est une autre erreur que Valérie a faite, mais ce n’est pas tout.

Comme tu peux t’en douter, dans Valérie, il y a un accent.

Donc, « Valérie », il y a un accent sur le « e » et également, dans « esthétique », il y a un accent.

Depuis quelques années, c’est possible d’acheter des noms de domaines avec accents.

Honnêtement, je pense que c’est une très, très grave erreur.

En fait, je ne comprends vraiment pas pourquoi c’est maintenant permis parce que ce n’est pas quelque chose qui est utilisé par la majorité des gens et surtout, c’est que le web a beaucoup une culture anglophone et en anglais, il n’y en a pas d’accents.

Donc, ce n’est pas quelque chose qu’on utilise de manière fréquente.

Donc, Valérie Fernandez Laplante Esthétik, il y a des accents dans son nom de domaine.

Donc, beaucoup trop long comme nom de domaine, avec un « k » à la place du « que » dans « esthétique » et deux accents.

Et c’est quoi le problème, en plus, avec les accents?

Ben, il n’y a personne qui pense à mettre les accents, dans un premier temps.

Puis, dans un deuxième temps, on ne peut pas avoir une adresse courriel, une adresse mail, qui a des accents dedans.

Donc, ce n’est même pas possible pour Valérie d’avoir le [email protected]ériefernandezlaplanteesthétik.com.

Vous voyez que c’est très long, aussi, quand quelqu’un doit lui envoyer un courriel et que la personne doit rentrer à la mitaine chacune des lettres du nom de domaine.

Donc, c’est encore une très, très grosse erreur qu’elle a faite, malheureusement, Valérie.

En plus, c’est super difficile à mémoriser : Valérie Fernandez Laplante Esthétik.

Donc, c’est une autre erreur qui a été faite.

Puis, la conséquence, c’est qu’elle s’en est rendu compte trop tard.

Valérie avait créé son site web.

En plus, Valérie a utilisé Wix pour créer son site web.

Lorsqu’elle m’a contactée, toutes ces erreurs avaient été faites.

C’est correct, je n’ai rien contre Wix, mais moi, je suis vraiment une fan de WordPress.

Parce que WordPress permet de créer des sites de A à Z qui ne vont jamais être freinés dans leur évolution.

Parce que WordPress permet de tout faire et c’est justement le problème de Valérie.

Elle veut maintenant, non seulement, une boîte mail, une boîte courriel, mais elle veut aussi créer une boutique en ligne.

Disons que Wix, ce n’est pas la plateforme la plus performante pour une boutique en ligne.

Également, elle voulait une stratégie de référencement naturel, donc de SEO, quand elle est venue me voir.

Et vraiment, Wix, ce n’est pas du tout la plateforme pour ça.

Donc, j’étais bien déçue de devoir dire à Valérie que, non seulement, elle devait acheter un autre nom de domaine si elle voulait avoir une boîte email associée à son nom d’entreprise, en plus qu’elle devait changer de CMS, donc de plateforme de création de contenu web.

Donc, passer de Wix à WordPress.

Si, à la limite, elle n’avait pas fait cette erreur-là et qu’elle avait créé son site sur WordPress, on aurait pu prendre le site, le transférer sur un autre nom de domaine qui n’a pas d’accent.

Donc, ça n’aurait pas été trop grave.

Oui, il aurait fallu une intervention de la part d’un programmeur ou, en tout cas, quelqu’un de très, très techno, ce qui n’est pas nécessairement le cas de Valérie.

Elle se débrouille, mais ce n’est pas la plus techno au monde.

Donc, il y a des frais associés, bien sûr, pour faire travailler un programmeur.

Donc, je pense que tu as compris que ça peut paraître assez simple, en théorie, de se lancer et de créer un site web par soi-même.

Ce n’est pas sorcier, en effet, c’est possible de le faire, mais il y a beaucoup de pièges dans lesquels il ne faut pas tomber.

Puis Valérie, elle est tombée dans tous les pièges.

Donc, malheureusement, elle a dû recommencer son site web.

Sois sans crainte, je l’ai accompagnée.

J’ai plein d’outils gratuits.

Elle a regardé mes vidéos explicatives sur WordPress, sur Divi, qui est le « builder » que je préconise et que j’apprends à mes étudiants, à tous ceux et celles qui suivent mes formations.

Quelques semaines plus tard, Valérie avait un site.

Elle a dû changer ses cartes d’affaires.

Elle a dû changer les informations sur les différentes plateformes réseaux sociaux qu’elle utilise pour que les gens aient accès à son nouveau site web.

Bien sûr, on lui a fait une redirection entre l’ancien nom de domaine et le nouveau, pour qu’elle ne perde pas de clientèle.

Donc voilà, c’est l’histoire d’horreur de Valérie.

Bon, j’ai un peu exagéré, je te l’avoue.

Valérie n’existe pas vraiment.

Ce n’est pas elle que tout ça est arrivé, mais ce sont des erreurs que les gens font à chaque fois qu’ils se lancent dans la création de sites web.

Il y a toujours au moins une de ces erreurs qui est commise.

Puis moi, mon rôle, c’est de t’accompagner dans la création de sites web.

Puis, ça passe par l’achat du nom de domaine.

Ça passe par l’installation d’un hébergement pour ton site.

Puis, c’est plusieurs étapes qui doivent se faire dans un ordre bien déterminé.

Alors, si tu ne veux pas vivre une situation à la Valérie, rends-toi sur mon site web patriciafiliatrault.com et abonne-toi à mon infolettre ou à mes ressources gratuites.

Tu vas les recevoir par courriel et je vais te donner plein de conseils tout au long de l’année.

Je fais des Facebook Live à presque toutes les semaines avec des experts, au Québec et en Europe, en lien avec la création de sites web et le référencement naturel.

Alors, on se revoit dans ta boîte courriel très bientôt!

Merci.

Création de PF communications | Site Web et communications numériques